L’Union européenne doit s’engager pour lutter contre la persécution des chrétiens dans le monde

Retrouvez ci-dessous la question écrite que j’ai adressée à la Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité :

 

 

Selon l’index mondial de la persécution établi par l’ONG Portes Ouvertes, plus de 150 millions de chrétiens seraient actuellement persécutés dans le monde. On observe d’ailleurs une tendance à la hausse ces dernières années.

 

Au regard des informations fournies par l’association Aide à l’Église en Détresse (ADE) et Portes ouvertes, il apparaît que les chrétiens subiraient 75 % des cas de persécution religieuse dans le monde.

 

En 2013, ce ne sont pas moins de 2123 chrétiens qui ont été tués du fait de leur religion, dont plus de la moitié en Syrie.

 

Il est en effet constaté que la situation devient particulièrement dramatique dans certains pays ayant connu les soulèvements du printemps arabe. Les conflits et les transitions politiques difficiles rendent les minorités chrétiennes plus vulnérables. C’est notamment le cas en Syrie, où l’instabilité politique a  mis fin à la protection dont bénéficiait cette minorité auparavant, mais également en Égypte.

 

En effet, toujours selon l’ONG Portes Ouvertes, la Syrie afficherait cette année le plus grand nombre de chrétiens assassinés avec1213 assassinats avérés, devant le Nigeria. L’Égypte, quant à elle, serait le premier pays en termes de violences infligées aux chrétiens en 2013. On dénombre 167 actes violents de persécutions avérés et plus de 492 tentatives de fermetures d’églises ou bâtiments annexes.

 

En outre, les persécutions ne se limitent pas à des violences physiques mais incluent également des pressions, des interdictions, des discriminations liées à leur religion.

 

Aussi, quelles démarches la Haute Représentante pour les affaires étrangères compte-t-elle entreprendre pour condamner ces violences et ces violations flagrantes de la liberté de religion et du respect des droits de l’Homme, et s’assurer ainsi de la protection des chrétiens dans ces régions?