Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Billets d'humeur

Les échos de Strasbourg [27 au 30 avr. 2015]

Face aux drames à répétition en Méditerranée, où le bilan des décès de migrants ne cesse de s’alourdir, le Parlement européen s’est exprimé par le biais d’une résolution la semaine dernière à Strasbourg. Les propositions fortes de cette résolution comprennent des mesures concernant les missions de recherche et de sauvetage en Méditerranée, des programmes de réinsertion et des quotas pour répartir les migrants dans l’Union européenne. Je reste persuadée que nous devons revoir notre façon d’accueillir les réfugiés en Europe. J’ai proposé que nous allions encore plus loin en renforçant la politique européenne de l’asile et en révisant de manière urgente le règlement dit « Dublin II ». Ce règlement aujourd’hui prévoit que le pays européen par lequel arrivent les migrants doit prendre en charge les demandes d’asile.

Pour renforcer la sécurité des nouveaux modèles de voitures, nous avons voté un texte pour mettre en place un dispositif d’appel d’urgence appelé « eCall ». Ce dispositif permettra d’ici 2018 d’effectuer un appel en cas d’accident, réduisant ainsi le taux d’accidents mortels.

J’étais référente pour la délégation française du Parti Populaire européen sur le rapport sur la mise en place du parquet européen. Ce rapport vise à s’assurer de la poursuite des débats sur ce sujet, alors que certains États membres y sont réfractaires. Un parquet européen permettrait de lutter contre les cas de fraude portant atteinte aux intérêts financiers de l’Union européenne. On estime de 500 millions à 3 milliards d’euros la fraude dans l’UE chaque année.

Mercredi, j’ai donné une conférence de presse avec 4 autres députés européens du groupe PPE sur notre déplacement au centre de détention de Guantanamo en décembre dernier. Nous avons présenté notre rapport, qui visait à expliquer notre démarche et présenter des recommandations sur les conditions de vie des détenus ainsi que sur la fermeture du camp de détention.
En savoir plus.

La journée de jeudi a été largement consacrée aux questions d’ordre international. Suite à l’assassinat de 147 étudiants chrétiens à l’université de Garissa au Kenya, le Parlement européen a soutenu la mise en place d’un programme de formation militaire au Kenya ainsi que la fourniture d’équipements modernes aux forces armées et à la police afin d’empêcher l’expansion du groupe terroriste Al-Chebab. Enfin, le Parlement a souhaité marquer le deuxième anniversaire de l’effondrement de l’usine textile du Rana Plaza au Bangladesh, en appelant dans une résolution à lutter contre la corruption des inspecteurs de la santé et de la sécurité dans ce pays.

Mécanisme de suspension : l’Europe met fin à la libéralisation des visas sans condition

En rétablissant un mécanisme plus souple de suspension de l’exemption de visas, l’Union européenne a enfin abandonné sa politique de libéralisation inconditionnelle. Ce mécanisme n’avait jamais été activé depuis 2013 en raison de la rigidité des critères et de la complexité de la procédure.
 
Désormais, la réciprocité n’est plus un vain mot mais s’ancre dans la réalité. En cas de hausse substantielle du nombre de ressortissants d’un pays concerné, du nombre de demandes d’asile infondées ou d’absence de coopération sur les réadmissions, l’UE pourra rétablir l’obligation de visas. Ces restrictions pourront aussi s'appliquer en cas de menaces pour l’ordre public ou la sécurité intérieure liées aux ressortissants des pays tiers concernés.
 
Alors que les discussions actuelles pour de nouvelles libéralisations de visas, notamment avec la Turquie, mais aussi la Géorgie, le Kosovo et l’Ukraine, soulèvent de nombreuses inquiétudes compte tenu des enjeux sécuritaires et migratoires, nous nous devions de garantir la pleine opérabilité du mécanisme.


Autres billets d'humeur


Dernière interview


Rachida Dati - C politique - 08/03/2015

Rachida Dati - C Politique - 08/03/2015 Caroline Roux reçoit Rachida Dati, politique de premier plan lors d'un face à face. Un portrait de l'invité, dans l'exercice de sa [...]

Voir toutes les interviews

Dernier communiqué

Prisons en Europe : il faut des actions concrètes !

21 juin 2017

Les actes terroristes incessants nous renvoient à notre échec face à la montée de la radicalisation en Europe. Dans chaque État membre, les causes de la radicalisation n’ont pas été comprises et elles ne sont toujours pas traitées ! Cela fait pourtant des années que je dénonce la montée [...]

Voir tous les communiqués

Dernier article de presse

Point de vue de Rachida Dati sur le premier tour des élections présidentielles

26 avril 2017

A la suite du premier tour de l'élection présidentielle française[...]

Voir tous les articles