Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Billets d'humeur

Les institutions européennes doivent prendre leurs responsabilités

À la suite des attentats tragiques qui ont touchés Paris le 13 novembre, le Parlement européen s’est réuni à Strasbourg la semaine dernière avec un objectif clair : agir concrètement et fermement contre le terrorisme.

Le rapport dont j’avais la charge pour prévenir la radicalisation des citoyens européens et leur recrutement par des organisations terroristes, a été voté à une très large majorité mercredi 25 novembre. Ce rapport préconise :

  • la responsabilité et des sanctions pénales pour les géants du net ;
  • la mise en place de dispositifs de lutte contre la radicalisation en prison ;
  • le contrôle et la transparence des financements en provenance de pays tiers ;
  • la mise en place d’un PNR européen ;
  • des contrôles systématiques aux frontières extérieures de l’Union européenne.

Les institutions européennes doivent prendre leurs responsabilités et mettre en œuvre ces propositions au plus vite. Vous pouvez compter sur moi pour veiller à leur adoption.

Sur le plan économique, nous avons approuvé le budget de l’Union européenne pour 2016, qui demande plus de financements pour soutenir la croissance par le biais des PME et du programme européen de recherche Horizon 2020. Le vote du rapport final de la commission spéciale sur les rescrits fiscaux va également permettre de demander aux multinationales de payer leurs impôts là où elles réalisent leurs bénéfices. Face à la crise économique que nous subissons depuis maintenant plusieurs années, nous devons agir pour une véritable fiscalité européenne, qui ne favorise pas un pays au détriment d’un autre.

Mercredi, le Président de la République italienne Sergio Mattarella s’est adressé aux députés européens. Son discours a porté sur le futur de l’Union européenne, face notamment à une des plus grosses crises migratoires que l’Europe n’ait jamais connues. Ce même jour, Federica Mogherini, chef de la politique étrangère de l’UE, nous a présenté les résultats du sommet UE-Afrique de la Valette. L’Afrique est un partenaire clé dans la recherche d’une solution à la crise migratoire.

Enfin, j’ai terminé cette semaine de plénière par une conférence à Nîmes, aux côtés du député européen Franck Proust, pour parler de terrorisme et de lutte contre la radicalisation. Merci à tous les Nîmois d’être venus si nombreux ! Je vous dis à bientôt !

Mécanisme de suspension : l’Europe met fin à la libéralisation des visas sans condition

En rétablissant un mécanisme plus souple de suspension de l’exemption de visas, l’Union européenne a enfin abandonné sa politique de libéralisation inconditionnelle. Ce mécanisme n’avait jamais été activé depuis 2013 en raison de la rigidité des critères et de la complexité de la procédure.
 
Désormais, la réciprocité n’est plus un vain mot mais s’ancre dans la réalité. En cas de hausse substantielle du nombre de ressortissants d’un pays concerné, du nombre de demandes d’asile infondées ou d’absence de coopération sur les réadmissions, l’UE pourra rétablir l’obligation de visas. Ces restrictions pourront aussi s'appliquer en cas de menaces pour l’ordre public ou la sécurité intérieure liées aux ressortissants des pays tiers concernés.
 
Alors que les discussions actuelles pour de nouvelles libéralisations de visas, notamment avec la Turquie, mais aussi la Géorgie, le Kosovo et l’Ukraine, soulèvent de nombreuses inquiétudes compte tenu des enjeux sécuritaires et migratoires, nous nous devions de garantir la pleine opérabilité du mécanisme.


Autres billets d'humeur


Dernière interview


Rachida Dati - C politique - 08/03/2015

Rachida Dati - C Politique - 08/03/2015 Caroline Roux reçoit Rachida Dati, politique de premier plan lors d'un face à face. Un portrait de l'invité, dans l'exercice de sa [...]

Voir toutes les interviews

Dernier communiqué

Prisons en Europe : il faut des actions concrètes !

21 juin 2017

Les actes terroristes incessants nous renvoient à notre échec face à la montée de la radicalisation en Europe. Dans chaque État membre, les causes de la radicalisation n’ont pas été comprises et elles ne sont toujours pas traitées ! Cela fait pourtant des années que je dénonce la montée [...]

Voir tous les communiqués

Dernier article de presse

Point de vue de Rachida Dati sur le premier tour des élections présidentielles

26 avril 2017

A la suite du premier tour de l'élection présidentielle française[...]

Voir tous les articles