Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Billets d'humeur

Les échos de Strasbourg [sept. 2014]

La troisième session plénière de la nouvelle mandature a eu lieu, la semaine dernière. Cette session a été marquée par le vote de l’accord d’association entre l’Union européenne et l’Ukraine, ainsi que par de nombreuses résolutions sur l’actualité internationale.

L’accord d’association entre l’Union européenne et l’Ukraine a été ratifié simultanément par les deux parlements. Cet accord a notamment pour objectif de permettre l’approfondissement des relations politiques et économiques entre l’Union européenne et l’Ukraine.

En tant qu’eurodéputés, nous nous sommes également prononcés sur la déstabilisation de l’Irak et de la Syrie causée par l’État islamique. Nous avons ainsi appelé à la protection des populations civiles et en particulier des minorités dans cette région. J’ai prêté une attention toute particulière à la situation de la minorité chrétienne, dont la seule alternative est la conversion, la fuite ou la mort.

En Libye aussi, la situation sécuritaire, politique et humanitaire s’est très sérieusement détériorée. Nous avons ainsi lancé un appel pour que toutes les parties prenantes mettent fin à la violence et engagent un dialogue national afin de construire un État démocratique. La situation libyenne nous menace doublement : d’un côté, nous devons faire face à une augmentation de la pression migratoire aux frontières extérieures de l’Union, de l’autre la présence de groupes terroristes liés à Al-Qaeda se renforce sur ce territoire.

Enfin, le Parlement européen a adopté une résolution commune concernant la situation sanitaire critique en Afrique de l’Ouest. Confrontée à l’expansion de l’épidémie Ebola, cette région du monde a besoin d’un soutien international plus fort. Il est de notre devoir d’inciter la communauté internationale à agir plus vigoureusement afin de fournir une aide médicale tant matérielle qu’humaine.

Conférence à l'ESCP Europe

J'étais mercredi 20 mars avec les élèves de l'ESCP Europe à Paris, reçue par l'association Tribunes ESCP, pour échanger sur l'impact de l'Union européenne dans la vie des jeunes générations et revenir sur les actions importantes de mon mandat de Député européen. Alors que le taux d'abstention chez les jeunes est dramatiquement élevé lors des élections européennes, il est indispensable que les Députés européens s'engagent et viennent rendre des comptes sur l'actualité politique de Bruxelles et Strasbourg. C'est dans cette optique que je multiplie les réunions étudiantes depuis maintenant dix ans.

 

 

 


Autres billets d'humeur


Dernière interview


1 hour rule to remove online terror content

European authorities could force websites to remove online terrorist content within the hour under a proposed law approved in the European Parliament’s Civil Liberties, Justice [...]

Voir toutes les interviews

Dernier communiqué

Mise au vote du rapport sur la lutte contre la diffusion de contenus à caractère terroriste en ligne en séance plénière à Strasbourg

17 avril 2019

Les députés européens se prononçaient hier à Strasbourg sur le règlement pour lutter contre la diffusion de contenus à caractère terroriste en ligne et leur retrait dans un délai d'une heure.

Voir tous les communiqués

Dernier article de presse

Antiterrorisme : Rachida Dati en première ligne au Parlement européen

18 décembre 2018

Le Parlement européen a adopté la semaine dernière le rapport final de la[...]

Voir tous les articles