Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

L’accord interafricain négocié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI ouvre des perspectives nouvelles pour le continent

Avec la signature historique d’un accord interafricain, au Nigéria, Sa Majesté le Roi Mohammed VI écrit la nouvelle page de l'histoire du continent en donnant un cap stratégique à l'Afrique.

À l’occasion d’une nouvelle tournée africaine, qui l’a vu parcourir près de 40 000 km, de l’Éthiopie à Madagascar, en passant par le Sénégal et le Rwanda, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a posé les bases d’une organisation régionale géostratégique pour l’Afrique, qui concernera de nombreux secteurs tels que l'énergie et l'agriculture.

L'autonomie énergétique et agricole des Africains, le développement humain du continent pour lutter contre les inégalités fondent la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, comme en atteste d’ailleurs le développement exceptionnel du Maroc, basé sur des innovations technologiques. Saluons l’engagement et la détermination de Sa Majesté en faveur de l'Afrique par la création de ce nouvel espace géostratégique dont le Maroc sera un pilier, aux côtés notamment du Nigéria, de Madagascar et de l’Éthiopie.

Cette organisation interafricaine comme réalité géopolitique sera incontournable et dopera toute l’économie du continent en consacrant enfin la place de l'Afrique dans les échanges internationaux, notamment vis-à-vis de l'Europe.

L’Europe ne prend pas à ce jour la mesure de ce changement et le rôle stratégique du Maroc. Le Maroc est devenu un hub pour les échanges euro-africains, en matière économique mais également en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme et la radicalisation. Sa politique africaine démontre que des réalités nouvelles se font jour sur le continent, elle impose à l’Europe de réagir et prendre la mesure de cet avertissement.

En effet, si l’Europe n’agit pas en responsabilité, le Maroc poursuivra son œuvre historique pour l'Afrique et ses peuples avec d'autres alliés. Or il est capital que l’Europe ne soit pas absente de cette nouvelle page de l’histoire du monde qui est en train de s‘écrire : elle doit donc préserver et approfondir la relation stratégique qui la lie au Maroc, elle ne peut plus refuser de prendre en considération les changements historiques que connaît en ce moment l'Afrique, grâce à Sa Majesté le Roi Mohammed VI.


Déplacement de parlementaires européens en Turquie

Dans le cadre du Forum UE-Turquie, accompagnée d’une délégation de parlementaires européens, nous avons rencontré le Ministre des Affaires étrangères M. Mevlüt Cavusoglu, le Vice-Ministre des Affaires étrangères et Directeur des Affaires européennes M. Faruk Kaymakci, le Vice-Ministre de la Justice M. Cengiz Öner, le Co-Président du comité parlementaire mixte Turquie - UE M. Ismail Emrah Karayel, et des députés de la Grande Assemblée Nationale de Turquie pour évoquer la mise en œuvre du pacte migratoire, le contrôle des frontières turco-syriennes, et la lutte contre le terrorisme.

Des avancées notoires dans le domaine de la coopération des services de renseignements UE-Turquie permettent d’une part une meilleure maîtrise des flux migratoires et d’autre part de déjouer des attentats sur le territoire européen.

La Turquie est un partenaire incontournable et stratégique pour l’Union européenne pour une plus grande stabilité de la région, jusqu’au Proche et Moyen-Orient.

La Turquie accueille sur son territoire plus de 4 millions de réfugiés dont 3.5 millions de syriens – plus grande population de réfugiés au monde, évitant ainsi des arrivées massives dans l’UE.

Négliger la Turquie serait négliger notre sécurité et fracturer davantage l’Europe, en proie à des menaces réelles et des exaspérations légitimes des citoyens européens.

 

 

 

 


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati : "Opposer populistes et progressistes, c’est très dangereux"

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR Ancienne ministre de la justice sous Sarkozy, [...]

Voir toutes les interviews


Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Nice Matin

07 mars 2018

Retrouvez mon interview pour le quotidien Nice-Matin suite à la conférence de[...]

Voir tous les articles