Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Attentat survenu à Londres

Pour la troisième fois en trois mois, le terrorisme a encore frappé le Royaume-Uni. Si nos pensées sont d'abord pour les victimes et leurs familles, notre responsabilité est de rappeler les mesures qui nous permettront d'agir et de lutter efficacement contre le terrorisme, même si le risque zéro n'existera jamais. Cette attaque barbare n'est pas le fruit d'un loup solitaire, et les réseaux sociaux continuent d'alimenter une spirale toujours plus meurtrière. L'apologie du terrorisme souvent diffusée par Internet devient le point de contact des barbares inspirés par la haine. 

La Première Ministre Theresa May a annoncé hier vouloir revoir la stratégie de lutte contre le terrorisme et conclure des accords internationaux sur la régulation du cyberespace, en écho à l'appel lancé par les pays du G7 pour un meilleur contrôle de la diffusion des contenus radicaux. Faut-il toujours attendre que le pire arrive pour l'annoncer, sans jamais passer à l'acte ? 

Cette mesure n'est toujours pas mise en place, alors qu'en novembre 2015 au Parlement européen la responsabilité pénale des géants du net en cas de non-coopération dans la lutte contre le terrorisme a été votée, dans le cadre d'un rapport sur la prévention de la radicalisation. Il est urgent que les gouvernements européens prennent concrètement leur responsabilités en mettant en oeuvre cette mesure ! Ne pas le faire, c'est être complice de l'actuel silence mortel des géants du net !

Il est urgent également de combattre le communautarisme que nous avons laissé prospérer au nom de la liberté, comme pour internet. Nos valeurs de liberté et de tolérance doivent être un bouclier, pas le couteau qui nous est planté lâchement dans le dos. 

 


Adoption de la réforme du règlement de Dublin en commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures

Face à la crise migratoire, une Europe qui avance

La crise migratoire s’est aggravée sur notre continent depuis 2015. Des mesures prises en urgence pour soulager l’Italie et la Grèce ont démontré que le système de Dublin, imposant la responsabilité du traitement de la demande d’asile au premier pays d’entrée au sein de l'Union européenne, était caduque.

Pour répondre aux graves défis posés par cette crise, tels que les déplacements sans contrôle de migrants, nous avons adopté aujourd'hui en commission des libertés civiles une réforme de ce règlement.

Avec mon groupe politique le PPE, nous souhaitons des contrôles de sécurité obligatoires pour chaque demandeur d’asile à leur entrée sur le territoire européen. Notre sécurité en dépend. La solidarité a toujours été une valeur fondatrice du projet européen. Mais aujourd'hui, suite à la vague d'attentats que connaît l'Union européenne depuis trois ans, nous ne pouvons pas accepter que la solidarité se fasse aux dépens de la sécurité des Européens.    

Cette réforme du règlement de Dublin restera toutefois vaine tant qu’une politique européenne de retour efficace ne sera pas établie en lien avec les pays d'origine, dont certains font preuve de laxisme. Cette réforme n'est que la première pierre d'une politique européenne migratoire véritablement efficace.


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati - C politique - 08/03/2015

Rachida Dati - C Politique - 08/03/2015 Caroline Roux reçoit Rachida Dati, politique de premier plan lors d'un face à face. Un portrait de l'invité, dans l'exercice de sa [...]

Voir toutes les interviews

Dernier billet d'humeur

Rapport sur les systèmes pénitentiaires et les conditions dans les prisons

05 octobre 2017

Intervention en séance plénière

Merci Monsieur le Président/Madame la Présidente,

Tout d’abord, je voudrais remercier notre rapporteur, Joëlle Bergeron, pour le travail qu’elle a mené sur ce rapport.

Voir tous les billets d'humeur

Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Nice Matin

01 octobre 2017

Retrouvez mon interview pour le quotidien Nice-Matin sur la lutte contre la[...]

Voir tous les articles