Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Mieux lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme

Communiqué de presse de Rachida Dati et Anne Sander

Rachida Dati et Anne Sander, Députées européennes (LR-PPE), se félicitent de l’adoption, ce mercredi, d’un nouveau cadre européen pour donner plus de pouvoir aux autorités douanières des États membres afin de contrôler les flux d’argent liquide entrant et sortant de l’Union européenne.

Ce texte permet l’élargissement de la définition d’argent liquide, en y incluant les matières comme l’or et les cartes prépayées. Par ce règlement, les autorités douanières obtiennent plus de marges de manœuvre pour contrôler des personnes ou des colis suspectés de transporter des sommes d’argent liquide à des fins criminelles.

Pour Rachida Dati, « il est inconcevable de vouloir lutter efficacement contre le terrorisme sans appréhender toutes les formes de son financement. Les autorités douanières ont témoigné de réelles lacunes dans nos systèmes, et il devenait urgent d'y remédier. Alors que l'argent liquide est particulièrement facile à détourner, ne laissons aucune chance, aucune faille aux criminels et aux terroristes qui adaptent leurs stratégies à nos faiblesses. Ce texte va enfin pouvoir renforcer les contrôles des mouvements transfrontaliers d’argent liquide non accompagné, envoyé par la poste par exemple, par la mise en place d'une obligation de divulgation pour une valeur égale ou supérieure à 10 000 euros. »

« L’Europe s’attaque aux racines du mal en renforçant les mesures de contrôle de l’argent liquide. Les sources de financement du terrorisme et la criminalité doivent être combattues partout. C’est un nouvel exemple d’une Europe qui protège ! » déclare Anne Sander.


Réforme du Système d'Information Schengen

Communiqué de presse de Rachida Dati et Brice Hortefeux

La réforme du Système d'Information Schengen (SIS) adoptée aujourd’hui est un succès pour la droite et une avancée concrète pour la protection des Européens.

Le renforcement de cette base de données européenne permettra à nos services de renseignements, ainsi qu'aux polices aux frontières, d’agir efficacement contre le terrorisme et de détecter les migrants en situation irrégulière.
 
À présent, toute interdiction d'entrée sur le territoire décidée par un État membre sera obligatoirement enregistrée dans ce système SIS. Ainsi, les ressortissants de pays tiers ne pourront plus bénéficier des failles de nos systèmes, en entrant sur le territoire européen via d'autres États membres.
 
Rachida Dati et Brice Hortefeux ont souligné la pertinence de la création de cette nouvelle alerte, qui concernera aussi les décisions de retour prises à l’encontre d’un ressortissant de pays tiers en situation irrégulière. « Seulement 36% des migrants en situation irrégulière sont effectivement renvoyés dans leur pays. C’est un taux de retour très faible en Europe et il est nécessaire d'alerter et d'informer tous les États membres de toutes ces décisions pour empêcher que les clandestins disparaissent dans la nature ».
 
"De même, la possibilité d’enregistrer les empreintes prélevées sur les lieux d’attaques contribuera à détecter les personnes recherchées inconnues ou aux multiples identités, c'est une avancée extraordinaire dans la traque des terroristes se trouvant sur le territoire européen."


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati : "Opposer populistes et progressistes, c’est très dangereux"

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR Ancienne ministre de la justice sous Sarkozy, [...]

Voir toutes les interviews


Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Nice Matin

07 mars 2018

Retrouvez mon interview pour le quotidien Nice-Matin suite à la conférence de[...]

Voir tous les articles