Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

DEPLACEMENT AU CENTRE PENITENTIAIRE DE PERPIGNAN

Le soutien au personnel pénitentiaire est un devoir et une obligation. Les Français le comprennent car l'administration pénitentiaire est l’ultime protection des citoyens face à une délinquance et une radicalisation de plus en plus meurtrière.

Mon combat et mon soutien en faveur des personnels sont anciens. Ils viennent de loin, de mon expérience en tant que magistrat, de mon expérience de Garde des Sceaux. Et toutes mes initiatives et propositions en tant que député européen sont allées dans le sens de leur soutien.

L’attentisme ou le refus d'une véritable négociation ne sont pas une réponse aux défis auxquels sont confrontés en premier lieu les personnels.

Aujourd’hui, la situation atteint un seuil critique. Ne pas répondre aux revendications, c'est prendre le risque de dégrader notre sécurité au quotidien car nous avons besoin des personnels pour mettre à l’écart des criminels dangereux et des individus qui en liberté ou évadés menaceraient notre société et nos valeurs.

L’exaspération, la démotivation et la pression conduisent à ce que les personnels pénitentiaires soient débordés par les détenus les plus dangereux. On le voit d’ailleurs, puisqu'ils profitent déjà de la mobilisation légitime des surveillants pour perpétrer des agressions et mutineries.

Que ceux qui ont été si prompts à défendre les conditions de détention et la défense des droits fondamentaux des détenus n’oublient pas les conditions de travail toujours plus difficiles des personnels pénitentiaires qui risquent désormais leur vie. Le respect des droits, doit d'abord concerner ceux qui nous aident à maintenir un État de droit. C'est la mission noble des personnels pénitentiaires.


Adoption du rapport sur la stratégie UE-Afrique en séance plénière

Communiqué de presse de Rachida Dati et Franck Proust suite à l'adoption du rapport sur la stratégie UE-Afrique en séance plénière.

Rachida Dati et Franck Proust se sont rendus en Côte d'Ivoire les 30 et 31 octobre derniers, à l'invitation du Président Alassane Ouattara, afin de préparer le Sommet Union africaine – Union européenne qui aura lieu à Abidjan les 29 et 30 novembre 2017.

Le Parlement européen a adopté aujourd'hui un rapport sur "la stratégie UE-Afrique" en amont du sommet Union africaine-Union européenne à Abidjan. Ce rapport nous alerte sur les priorités fondamentales de notre partenariat dans un contexte sécuritaire et migratoire sans précèdent.

Ce sommet sera une des dernières occasions d’aborder sans tabou les défis communs qui frappent nos deux continents. Il devient urgent d'évoquer les conséquences d'une démographie non maitrisée, d'un extrémisme religieux galopant, avec leurs causes comme leurs financements, la lutte contre la corruption, la déforestation. Tant de défis encore absents des discussions à venir.

Il est, par exemple, bien naïf de penser pouvoir participer au développement du continent africain sans mener une lutte acharnée contre la corruption. L'aide au développement doit être conditionnée à la mise en œuvre de règles strictes dans son utilisation en matière de transparence et de lutte contre la corruption, ainsi qu'à la traçabilité des flux financiers.

De même, alors que les catastrophes naturelles liées aux changements climatiques s’enchainent, la lutte contre la déforestation doit être une autre priorité de ce Sommet. Chaque jour, la déforestation du continent africain fait avancer la désertification, détruit sa biodiversité et garantit à l’Afrique l'avenir d'un continent surpeuplé mais désert. C’est la promesse de nouveaux conflits et de mouvements migratoires considérables aux dépens de nos deux continents.

Les investissements européens doivent reprendre leur juste place et ne plus être ignorés au profit de pays tiers. Nos valeurs communes doivent reprendre le dessus pour redéfinir pour des décennies de nouvelles relations économique et commerciale.

Ce sommet est une chance historique pour l'Europe et l’Afrique ! Saisissons-la ! Nous devons maitriser ensemble les flux migratoires, lutter contre le terrorisme et ses causes, et avoir un horizon commun dans la paix durable. De ces questions dépendent le succès de l’événement !


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati - C politique - 08/03/2015

Rachida Dati - C Politique - 08/03/2015 Caroline Roux reçoit Rachida Dati, politique de premier plan lors d'un face à face. Un portrait de l'invité, dans l'exercice de sa [...]

Voir toutes les interviews

Dernier billet d'humeur

Lettre à Jean-Claude Juncker suite aux révélations sur l'usine de La Hague

21 septembre 2017

L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest a récemment révélé que des pâturages à proximité de l'usine de La Hague étaient contaminés par des substances radioactives. À la suite de ces révélations, nous avons décidés, avec ma [...]

Voir tous les billets d'humeur

Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Jeune Afrique

29 novembre 2017

Aujourd'hui s'ouvre le Sommet Union africaine - Union européenne à[...]

Voir tous les articles