Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

DEPLACEMENT AU CENTRE PENITENTIAIRE DE PERPIGNAN

Le soutien au personnel pénitentiaire est un devoir et une obligation. Les Français le comprennent car l'administration pénitentiaire est l’ultime protection des citoyens face à une délinquance et une radicalisation de plus en plus meurtrière.

Mon combat et mon soutien en faveur des personnels sont anciens. Ils viennent de loin, de mon expérience en tant que magistrat, de mon expérience de Garde des Sceaux. Et toutes mes initiatives et propositions en tant que député européen sont allées dans le sens de leur soutien.

L’attentisme ou le refus d'une véritable négociation ne sont pas une réponse aux défis auxquels sont confrontés en premier lieu les personnels.

Aujourd’hui, la situation atteint un seuil critique. Ne pas répondre aux revendications, c'est prendre le risque de dégrader notre sécurité au quotidien car nous avons besoin des personnels pour mettre à l’écart des criminels dangereux et des individus qui en liberté ou évadés menaceraient notre société et nos valeurs.

L’exaspération, la démotivation et la pression conduisent à ce que les personnels pénitentiaires soient débordés par les détenus les plus dangereux. On le voit d’ailleurs, puisqu'ils profitent déjà de la mobilisation légitime des surveillants pour perpétrer des agressions et mutineries.

Que ceux qui ont été si prompts à défendre les conditions de détention et la défense des droits fondamentaux des détenus n’oublient pas les conditions de travail toujours plus difficiles des personnels pénitentiaires qui risquent désormais leur vie. Le respect des droits, doit d'abord concerner ceux qui nous aident à maintenir un État de droit. C'est la mission noble des personnels pénitentiaires.


Parquet européen élargi à la lutte contre le terrorisme : La Commission européenne a entendu mon appel

Alors que la menace terroriste demeure toujours aussi élevée, Jean-Claude Juncker, dans son discours sur l’état de l’Union, a proposé d'élargir les compétences du Parquet européen à la lutte contre le terrorisme comme je l'ai demandé au moment de sa création !

Cette annonce décisive répond enfin à ma demande sans cesse renouvelée. Déjà, en tant que Garde des Sceaux, lorsque j’ai soutenu la création d’un Parquet européen, ma principale motivation était qu’il soit compétent pour lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée. Cette exigence, je l’ai rappelée en tant que Député européen, en novembre 2015, lorsque j’ai fait adopter des mesures efficaces et fermes pour lutter contre la radicalisation et appréhender les djihadistes.

Les trop nombreux attentats qui ont frappé le territoire européen au cours des dernières années ont montré que les terroristes ne connaissent pas de frontières. Nos failles sont leurs forces, notre coopération ne peut être que transfrontalière. Face à cela, la création d’un Parquet européen qui enquêtera et poursuivra les terroristes dans toute l’Union européenne est une évidence. C’est même sa principale raison d’être.

Désormais, la Commission européenne et nombre de mes collègues parlementaires européens sont unis derrière cette exigence. La proposition est sur la table, aux États membres de la saisir de toute urgence. Les bases de ce Parquet ont été posées en octobre 2017, son élargissement à la lutte contre le terrorisme n’est désormais plus qu’une question de volonté politique.


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati : "Opposer populistes et progressistes, c’est très dangereux"

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR Ancienne ministre de la justice sous Sarkozy, [...]

Voir toutes les interviews

Dernier billet d'humeur

Rapport sur la prévention de la diffusion des contenus terroristes en ligne

10 octobre 2018

Échange de vue avec le Commissaire Julian King

Merci Monsieur le Président,

Tout d’abord, je voudrais remercier le Commissaire KING pour sa venue aujourd’hui, et affirmer mon soutien à la proposition qui vient de nous être présentée.

Voir tous les billets d'humeur

Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Nice Matin

07 mars 2018

Retrouvez mon interview pour le quotidien Nice-Matin suite à la conférence de[...]

Voir tous les articles