Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

DEPLACEMENT AU CENTRE PENITENTIAIRE DE PERPIGNAN

Le soutien au personnel pénitentiaire est un devoir et une obligation. Les Français le comprennent car l'administration pénitentiaire est l’ultime protection des citoyens face à une délinquance et une radicalisation de plus en plus meurtrière.

Mon combat et mon soutien en faveur des personnels sont anciens. Ils viennent de loin, de mon expérience en tant que magistrat, de mon expérience de Garde des Sceaux. Et toutes mes initiatives et propositions en tant que député européen sont allées dans le sens de leur soutien.

L’attentisme ou le refus d'une véritable négociation ne sont pas une réponse aux défis auxquels sont confrontés en premier lieu les personnels.

Aujourd’hui, la situation atteint un seuil critique. Ne pas répondre aux revendications, c'est prendre le risque de dégrader notre sécurité au quotidien car nous avons besoin des personnels pour mettre à l’écart des criminels dangereux et des individus qui en liberté ou évadés menaceraient notre société et nos valeurs.

L’exaspération, la démotivation et la pression conduisent à ce que les personnels pénitentiaires soient débordés par les détenus les plus dangereux. On le voit d’ailleurs, puisqu'ils profitent déjà de la mobilisation légitime des surveillants pour perpétrer des agressions et mutineries.

Que ceux qui ont été si prompts à défendre les conditions de détention et la défense des droits fondamentaux des détenus n’oublient pas les conditions de travail toujours plus difficiles des personnels pénitentiaires qui risquent désormais leur vie. Le respect des droits, doit d'abord concerner ceux qui nous aident à maintenir un État de droit. C'est la mission noble des personnels pénitentiaires.


Demande d’asile : des procédures plus efficaces dans l'UE

Alors que l’Union européenne fait face à l’une des crises migratoires les plus importantes de son histoire, il est urgent de trouver une réponse efficace pour lutter contre l'immigration illégale et gérer plus efficacement les procédures d'asile.

La commission parlementaire des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen s’est prononcée aujourd’hui sur la procédure commune de protection internationale dans l’Union. Ce rapport intègre mes propositions pour la création d’une liste européenne commune de pays d'origine sûrs. Celle-ci accélérera efficacement les procédures d'asile, en réduisant les délais et en permettant de reconduire rapidement ceux qui ne sont pas éligibles à l’asile en Europe. C'est une première et une réelle avancée !

Cette harmonisation européenne des pays dits d’origine sûrs empêchera des individus de faire des demandes d'asile abusives, en choisissant l’État membre en fonction de sa liste nationale de pays sûrs.

Malgré l’adoption de cette mesure, d’autres points indispensables pour réguler les flux migratoires et faire face aux enjeux sécuritaires n’ont pas été suffisamment intégrés à ce texte affaibli par la gauche, d'où mon abstention.


Autres communiqués


Dernière interview


Interview Euradionantes - Lutte contre les contenus terroristes en ligne. Avril 2018

Interview pour Euradionantes sur la lutte contre les contenus terroristes en ligne.

Voir toutes les interviews

Dernier billet d'humeur

Lettre à Jean-Claude Juncker suite aux révélations sur l'usine de La Hague

21 septembre 2017

L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest a récemment révélé que des pâturages à proximité de l'usine de La Hague étaient contaminés par des substances radioactives. À la suite de ces révélations, nous avons décidés, avec ma [...]

Voir tous les billets d'humeur

Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Nice Matin

07 mars 2018

Retrouvez mon interview pour le quotidien Nice-Matin suite à la conférence de[...]

Voir tous les articles