Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Pour une véritable diplomatie européenne

En décidant de s’unir après la seconde guerre mondiale, les pays membres de la nouvelle Communauté Économique Européenne avaient pour objectif d’installer durablement la paix, mais également de faire porter la voix européenne sur la scène internationale, face aux deux géants d’alors : les États-Unis et l’URSS. Soixante ans plus tard, notre échec est flagrant : l’accord russo-américain sur la Syrie, en laissant largement l’Europe de côté, le confirme.

Nous, européens, sommes responsables de cet échec. Il n’y a pas d’effort de cohésion, d’unité, pour s’entendre et défendre les mêmes positions sur les grands sujets mondiaux. Nous n’apprenons pas de nos erreurs. La crise syrienne fait douloureusement écho à l’absence de leadership européen sur la question irakienne ou malienne, ou à notre attentisme face aux printemps arabes.

L’Europe gagnerait pourtant à s’imposer comme une puissance politique et diplomatique incontournable. Avec son histoire, elle en a la légitimité. C’est tout de même en son sein que deux ennemis héréditaires, la France et l’Allemagne, sont devenus des partenaires politiques et économiques incontournables. C’est elle qui assure les droits de l’Homme, grâce à un cadre juridique solide et par des institutions comme il n’en existe nulle part ailleurs. C’est encore elle qui contribue à plus de la moitié des fonds pour l’aide au développement des pays pauvres. Cette histoire et ces engagements nous obligent.

La diplomatie est un levier important qu’il faut toujours privilégier face aux interventions armées, qui trop souvent rajoutent du chaos au chaos dans certaines régions du monde comme au Moyen-Orient. La résolution de l’ONU sur la Syrie et la reprise du dialogue entre l’Iran et les États-Unis en témoignent : la diplomatie compte.

Qui n’a pas les moyens de ses ambitions a tous les soucis” écrivait Talleyrand, grand diplomate français. En matière de diplomatie européenne, c’est tout l’inverse : nous avons les moyens, nous n’avons toujours pas l’ambition. Depuis 2011 le Service européen d’action extérieure a pour mission de porter la diplomatie européenne, par le biais notamment de 139 délégations et représentations de l’Union Européenne de par le monde. Mais sa Haute Représentante, Madame Catherine Ashton, n’est clairement pas à la hauteur. Qui se soucie aujourd’hui de ses déclarations, faites de compromis et de frilosité politique ? Je formule le vœu que les Chefs d’États et de gouvernements européens soient courageux en nommant, lors du renouvellement de la Commission à l’automne prochain, quelqu’un avec une vraie capacité à entraîner les États membres, pour une véritable diplomatie européenne, qui nous redonnera la place que l’Union Européenne mérite sur la scène internationale.

J’ajouterai que la diplomatie européenne doit se doter d’une structure militaire conséquente pour asseoir sa légitimité et sa plausibilité. Le Conseil européen de décembre sera consacré aux questions de défense et de sécurité. Peut-être serait-il enfin temps de doter l’Union Européenne d’une véritable force d’intervention armée, pour rendre sa politique extérieure plus crédible ?


Attaque contre des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret

Ce mercredi matin, des militaires de l’opération Sentinelle ont été renversés par une véhicule à Levallois-Perret. Encore un acte lâche et délibéré contre nos forces armées qui, chaque jour, œuvrent pour notre sécurité aux dépens, bien souvent, de la leur.

Les auteurs de ces attaques ne doivent plus agir dans une impunité totale qu'elle soit celle de la folie, de la radicalisation ou de l'idéologie barbare!

Depuis 2015, c’est au moins la onzième fois que nos forces de sécurité sont prises pour cible. Pourtant quelles ont été les mesures prises pour lutter contre la radicalisation que ce soit en prison ou sur Internet ou dans certains territoires ? Aucune ! Manuel Valls s'est gargarisé pendant cinq ans des valeurs républicaines sans prendre de mesures efficaces et concrètes contre ces barbares pour protéger les citoyens et nos valeurs ! Même le centre de déradicalisation qu'il avait lancé a été fermé faute de vision ! Je ne crois pas à la déradicalisation mais à des mesures radicales contre le processus de radicalisation !

Depuis 2015 j'ai fait voter au Parlement européen, à une très large majorité, des actions concrètes inspirées de législations de pays européens ! Alors pourquoi pas chez nous ? Sans doute à cause de ce laxisme et de cet angélisme de gauche qui a favorisé le communautarisme, la radicalisation d'idéologies qui ont conduit à cette ubérisation du terrorisme dont nous payons le prix fort tous les jours ! Quand allons-nous enfin s'atteler sérieusement à mettre hors d'état de nuire tous les fichés S dont nous connaissons aujourd'hui la dangerosité potentielle ? Quand allons-nous enfin protéger les Français de ces individus ?

Le projet de loi anti-terroriste aurait dû être l'occasion de prendre des mesures radicales en prison, avec l'appui du personnel pénitentiaire totalement méprisés, mais aussi à l'égard des géants du net qui deviennent complices de cette insécurité criminelle et bénéficient d'une clémence fiscale indécente et indigne. Il aurait aussi dû être l’occasion de redonner plus de moyens aux services de renseignements pour l'analyse des informations recueillies concernant ces individus dangereux et de leur permettre de mieux les infiltrer et donc de les mettre en retrait de notre société !

 


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati - C politique - 08/03/2015

Rachida Dati - C Politique - 08/03/2015 Caroline Roux reçoit Rachida Dati, politique de premier plan lors d'un face à face. Un portrait de l'invité, dans l'exercice de sa [...]

Voir toutes les interviews

Dernier billet d'humeur

Lettre à Jean-Claude Juncker suite aux révélations sur l'usine de La Hague

21 septembre 2017

L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest a récemment révélé que des pâturages à proximité de l'usine de La Hague étaient contaminés par des substances radioactives. À la suite de ces révélations, nous avons décidés, avec ma [...]

Voir tous les billets d'humeur

Dernier article de presse

Point de vue de Rachida Dati sur le premier tour des élections présidentielles

26 avril 2017

A la suite du premier tour de l'élection présidentielle française[...]

Voir tous les articles