Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Adoption de la réforme du règlement de Dublin en commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures

Face à la crise migratoire, une Europe qui avance

La crise migratoire s’est aggravée sur notre continent depuis 2015. Des mesures prises en urgence pour soulager l’Italie et la Grèce ont démontré que le système de Dublin, imposant la responsabilité du traitement de la demande d’asile au premier pays d’entrée au sein de l'Union européenne, était caduque.

Pour répondre aux graves défis posés par cette crise, tels que les déplacements sans contrôle de migrants, nous avons adopté aujourd'hui en commission des libertés civiles une réforme de ce règlement.

Avec mon groupe politique le PPE, nous souhaitons des contrôles de sécurité obligatoires pour chaque demandeur d’asile à leur entrée sur le territoire européen. Notre sécurité en dépend. La solidarité a toujours été une valeur fondatrice du projet européen. Mais aujourd'hui, suite à la vague d'attentats que connaît l'Union européenne depuis trois ans, nous ne pouvons pas accepter que la solidarité se fasse aux dépens de la sécurité des Européens.    

Cette réforme du règlement de Dublin restera toutefois vaine tant qu’une politique européenne de retour efficace ne sera pas établie en lien avec les pays d'origine, dont certains font preuve de laxisme. Cette réforme n'est que la première pierre d'une politique européenne migratoire véritablement efficace.


Déplacement de parlementaires européens en Turquie

Dans le cadre du Forum UE-Turquie, accompagnée d’une délégation de parlementaires européens, nous avons rencontré le Ministre des Affaires étrangères M. Mevlüt Cavusoglu, le Vice-Ministre des Affaires étrangères et Directeur des Affaires européennes M. Faruk Kaymakci, le Vice-Ministre de la Justice M. Cengiz Öner, le Co-Président du comité parlementaire mixte Turquie - UE M. Ismail Emrah Karayel, et des députés de la Grande Assemblée Nationale de Turquie pour évoquer la mise en œuvre du pacte migratoire, le contrôle des frontières turco-syriennes, et la lutte contre le terrorisme.

Des avancées notoires dans le domaine de la coopération des services de renseignements UE-Turquie permettent d’une part une meilleure maîtrise des flux migratoires et d’autre part de déjouer des attentats sur le territoire européen.

La Turquie est un partenaire incontournable et stratégique pour l’Union européenne pour une plus grande stabilité de la région, jusqu’au Proche et Moyen-Orient.

La Turquie accueille sur son territoire plus de 4 millions de réfugiés dont 3.5 millions de syriens – plus grande population de réfugiés au monde, évitant ainsi des arrivées massives dans l’UE.

Négliger la Turquie serait négliger notre sécurité et fracturer davantage l’Europe, en proie à des menaces réelles et des exaspérations légitimes des citoyens européens.

 

 

 

 


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati : "Opposer populistes et progressistes, c’est très dangereux"

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR Ancienne ministre de la justice sous Sarkozy, [...]

Voir toutes les interviews


Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Nice Matin

07 mars 2018

Retrouvez mon interview pour le quotidien Nice-Matin suite à la conférence de[...]

Voir tous les articles