Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Annonce par Emmanuel Macron de la mise en place de hotspots en Libye

De mois en mois, nous décomptons un nombre record de morts en Méditerranée dans une indifférence totale, et une absence de solution à la cause réelle et sérieuse de cette tragédie: les guerres sans fin en Syrie, en Irak, les foyers djihadistes en Lybie et les conflits aux abords, notamment la crise sans précédent dans le Golfe et la situation israélo-palestinienne inacceptable!

À cette tragédie, s'ajoute l'errance de tous ces migrants une fois arrivés à "bon port" !

Le Président Emmanuel Macron a annoncé hier l’installation de nouveaux « points d’enregistrements », appelés hotspots, en Libye. Si le constat est correct, la solution apportée doit se faire à l'aune du bilan très mitigé des hotspots pleinement opérationnels depuis juin 2016 en Grèce! Tous s'accordent à reconnaitre la difficulté d'accueillir l’ensemble des migrants, dont les origines sont souvent difficiles à déterminer, et le faible taux de retour des migrants en situation irrégulière vers leurs pays d’origine.

Ces hotspots ne peuvent être efficaces que si l'Europe toute entière s'engage à être plus ferme avec les pays d’origine pour tarir les départs à la source et que l’aide européenne, si souvent dévoyée, soit conditionnée par l’exécution effective des accords de réadmission conclus avec ces pays. Je l’ai d’ailleurs fait voter au Parlement européen, en commission des Libertés civiles, de la Justice et des Affaires intérieures en juin 2016.

En ignorant le reste de l’Europe et les pays d'origine, les hotspots ne seront que des camps de plus dans lesquels les migrants attendront de pouvoir rejoindre l’Europe en toute illégalité, coûte que coûte, au prix de leur vie et aux dépens de nos valeurs !

Prendre le leadership européen, ce n’est pas ignorer les autres États européens, c'est s'appuyer sur des pays de rebond, tel que le Maroc, qui ont mis en place une politique efficace de maitrise des flux migratoires: humaine et ferme, dont nous bénéficions tous les jours.


Attaque contre des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret

Ce mercredi matin, des militaires de l’opération Sentinelle ont été renversés par une véhicule à Levallois-Perret. Encore un acte lâche et délibéré contre nos forces armées qui, chaque jour, œuvrent pour notre sécurité aux dépens, bien souvent, de la leur.

Les auteurs de ces attaques ne doivent plus agir dans une impunité totale qu'elle soit celle de la folie, de la radicalisation ou de l'idéologie barbare!

Depuis 2015, c’est au moins la onzième fois que nos forces de sécurité sont prises pour cible. Pourtant quelles ont été les mesures prises pour lutter contre la radicalisation que ce soit en prison ou sur Internet ou dans certains territoires ? Aucune ! Manuel Valls s'est gargarisé pendant cinq ans des valeurs républicaines sans prendre de mesures efficaces et concrètes contre ces barbares pour protéger les citoyens et nos valeurs ! Même le centre de déradicalisation qu'il avait lancé a été fermé faute de vision ! Je ne crois pas à la déradicalisation mais à des mesures radicales contre le processus de radicalisation !

Depuis 2015 j'ai fait voter au Parlement européen, à une très large majorité, des actions concrètes inspirées de législations de pays européens ! Alors pourquoi pas chez nous ? Sans doute à cause de ce laxisme et de cet angélisme de gauche qui a favorisé le communautarisme, la radicalisation d'idéologies qui ont conduit à cette ubérisation du terrorisme dont nous payons le prix fort tous les jours ! Quand allons-nous enfin s'atteler sérieusement à mettre hors d'état de nuire tous les fichés S dont nous connaissons aujourd'hui la dangerosité potentielle ? Quand allons-nous enfin protéger les Français de ces individus ?

Le projet de loi anti-terroriste aurait dû être l'occasion de prendre des mesures radicales en prison, avec l'appui du personnel pénitentiaire totalement méprisés, mais aussi à l'égard des géants du net qui deviennent complices de cette insécurité criminelle et bénéficient d'une clémence fiscale indécente et indigne. Il aurait aussi dû être l’occasion de redonner plus de moyens aux services de renseignements pour l'analyse des informations recueillies concernant ces individus dangereux et de leur permettre de mieux les infiltrer et donc de les mettre en retrait de notre société !

 


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati - C politique - 08/03/2015

Rachida Dati - C Politique - 08/03/2015 Caroline Roux reçoit Rachida Dati, politique de premier plan lors d'un face à face. Un portrait de l'invité, dans l'exercice de sa [...]

Voir toutes les interviews

Dernier billet d'humeur

Mécanisme de suspension : l’Europe met fin à la libéralisation des visas sans condition

15 décembre 2016

En rétablissant un mécanisme plus souple de suspension de l’exemption de visas, l’Union européenne a enfin abandonné sa politique de libéralisation inconditionnelle. Ce mécanisme n’avait jamais été activé depuis 2013 en raison de la rigidité des critères et de la complexité [...]

Voir tous les billets d'humeur

Dernier article de presse

Point de vue de Rachida Dati sur le premier tour des élections présidentielles

26 avril 2017

A la suite du premier tour de l'élection présidentielle française[...]

Voir tous les articles