Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Déplacement à Tripoli (17 – 18 juillet 2012)

Je me suis rendue en Libye les 17 et 18 juillet dernier à l’invitation des autorités libyennes, afin de rencontrer et soutenir des femmes engagées dans la vie politique du pays, et de promouvoir la création d’un partenariat entre Paris et Tripoli.
 
J’ai eu l’honneur de rencontrer des femmes candidates aux élections législatives, ainsi que des femmes qui se sont engagées dans la révolution. J’ai été très touchée d’entendre leur histoire, de constater leur détermination et leur volonté de peser sur la reconstruction et la stabilisation de la Libye. Certaines d’entre elles ont milité et militent encore au péril de leur vie. C’est un engagement politique désintéressé et noble, que nous devons soutenir.
 
J’ai aussi pu m’entretenir avec Madame Fatma Hamrouch, Ministre de la Santé. Cette femme courageuse a organisé le rapatriement des blessés en Irlande pendant la révolution. Elle s’attache aujourd’hui à reconstruire le système médical libyen.


 
Mon déplacement avait également pour but de revoir le Maire et les autorités locales de Tripoli que j’avais accueillis quelques semaines plus tôt à Paris. Nous discutons actuellement d’un possible partenariat de coopération entre nos deux capitales. C’est dans ce même but que j’ai rencontré le Ministre des collectivités locales, Mohammed Al Hachmi Al Ahrari et le Préfet de police de Tripoli  pour envisager ensemble quels pourraient être les axes d’une telle coopération.
 
Les nouvelles autorités ont fait un travail remarquable en peu de temps et ont de grandes ambitions pour leur ville et leur pays, notamment celle de développer à terme le tourisme et les échanges culturels. Tripoli dispose d’un patrimoine très riche qui gagne à être connu.
 
La démocratie comme la sécurité progressent rapidement en Libye, comme l’a démontré la très bonne tenue des dernières élections législatives. D’ailleurs, les résultats ont été proclamés lorsque j’étais à Tripoli, et j’ai été particulièrement satisfaite d’apprendre que 16% de femmes feront leur entrée au Parlement libyen. Les femmes, comme les jeunes, ont souvent été des pionnières pour libérer le peuple libyen : elles ont nécessairement toute leur place dans la reconstruction démocratique du pays.
 
Je reviendrai très vite en Libye, revoir ces femmes, ces hommes courageux, revoir les nouvelles autorités qui demandent de la France et de l’Europe un accompagnent dans leurs réformes. Avant d’être un devoir, c’est pour moi un honneur de pouvoir continuer à leur apporter, modestement, tout mon soutien.  


Adoption du rapport sur la stratégie UE-Afrique en séance plénière

Communiqué de presse de Rachida Dati et Franck Proust suite à l'adoption du rapport sur la stratégie UE-Afrique en séance plénière.

Rachida Dati et Franck Proust se sont rendus en Côte d'Ivoire les 30 et 31 octobre derniers, à l'invitation du Président Alassane Ouattara, afin de préparer le Sommet Union africaine – Union européenne qui aura lieu à Abidjan les 29 et 30 novembre 2017.

Le Parlement européen a adopté aujourd'hui un rapport sur "la stratégie UE-Afrique" en amont du sommet Union africaine-Union européenne à Abidjan. Ce rapport nous alerte sur les priorités fondamentales de notre partenariat dans un contexte sécuritaire et migratoire sans précèdent.

Ce sommet sera une des dernières occasions d’aborder sans tabou les défis communs qui frappent nos deux continents. Il devient urgent d'évoquer les conséquences d'une démographie non maitrisée, d'un extrémisme religieux galopant, avec leurs causes comme leurs financements, la lutte contre la corruption, la déforestation. Tant de défis encore absents des discussions à venir.

Il est, par exemple, bien naïf de penser pouvoir participer au développement du continent africain sans mener une lutte acharnée contre la corruption. L'aide au développement doit être conditionnée à la mise en œuvre de règles strictes dans son utilisation en matière de transparence et de lutte contre la corruption, ainsi qu'à la traçabilité des flux financiers.

De même, alors que les catastrophes naturelles liées aux changements climatiques s’enchainent, la lutte contre la déforestation doit être une autre priorité de ce Sommet. Chaque jour, la déforestation du continent africain fait avancer la désertification, détruit sa biodiversité et garantit à l’Afrique l'avenir d'un continent surpeuplé mais désert. C’est la promesse de nouveaux conflits et de mouvements migratoires considérables aux dépens de nos deux continents.

Les investissements européens doivent reprendre leur juste place et ne plus être ignorés au profit de pays tiers. Nos valeurs communes doivent reprendre le dessus pour redéfinir pour des décennies de nouvelles relations économique et commerciale.

Ce sommet est une chance historique pour l'Europe et l’Afrique ! Saisissons-la ! Nous devons maitriser ensemble les flux migratoires, lutter contre le terrorisme et ses causes, et avoir un horizon commun dans la paix durable. De ces questions dépendent le succès de l’événement !


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati - C politique - 08/03/2015

Rachida Dati - C Politique - 08/03/2015 Caroline Roux reçoit Rachida Dati, politique de premier plan lors d'un face à face. Un portrait de l'invité, dans l'exercice de sa [...]

Voir toutes les interviews

Dernier billet d'humeur

Lettre à Jean-Claude Juncker suite aux révélations sur l'usine de La Hague

21 septembre 2017

L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest a récemment révélé que des pâturages à proximité de l'usine de La Hague étaient contaminés par des substances radioactives. À la suite de ces révélations, nous avons décidés, avec ma [...]

Voir tous les billets d'humeur

Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Jeune Afrique

29 novembre 2017

Aujourd'hui s'ouvre le Sommet Union africaine - Union européenne à[...]

Voir tous les articles