Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Décision de la CJUE sur l'accord agricole entre l'Union européenne et le Maroc

La Cour de Justice de l’Union européenne a rendu hier un arrêt annulant la décision du Tribunal de la Cour de Justice de l’Union européenne sur l'accord euro-marocain relatif aux mesures de libéralisation réciproques en matière de produits agricoles, de produits agricoles transformés, de poissons et de produits de la pêche.

L’arrêt de la CJUE est une victoire en ce qu’il valide l’accord commercial de 2012 entre le Maroc et l’Union européenne et juge le recours introduit par le « Front Polisario » comme « irrecevable ». Toutefois, nous regrettons qu’il ait fallu plus d’un an de contorsions juridiques pour répondre à une décision uniquement politique.

Le Maroc est un allié indispensable de l’Union européenne dans la lutte contre le terrorisme et un partenaire privilégié pour établir une coopération stratégique avec l’Afrique. L’année 2017 doit nous permettre, des deux côtés de la Méditerranée, de reconstruire une relation de confiance et de coopérer activement dans tous les domaines d’intérêt partagé. Nous appelons à la sécurisation rapide par les institutions européennes de cet accord, en préalable de la poursuite des négociations sur l’Accord de Libre Échange Complet et Approfondi (ALECA) entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc.

Rachida Dati, Cristian Dan Preda, Frédérique Riès, Constance Le Grip et Franck Proust


Déplacement de parlementaires européens en Turquie

Dans le cadre du Forum UE-Turquie, accompagnée d’une délégation de parlementaires européens, nous avons rencontré le Ministre des Affaires étrangères M. Mevlüt Cavusoglu, le Vice-Ministre des Affaires étrangères et Directeur des Affaires européennes M. Faruk Kaymakci, le Vice-Ministre de la Justice M. Cengiz Öner, le Co-Président du comité parlementaire mixte Turquie - UE M. Ismail Emrah Karayel, et des députés de la Grande Assemblée Nationale de Turquie pour évoquer la mise en œuvre du pacte migratoire, le contrôle des frontières turco-syriennes, et la lutte contre le terrorisme.

Des avancées notoires dans le domaine de la coopération des services de renseignements UE-Turquie permettent d’une part une meilleure maîtrise des flux migratoires et d’autre part de déjouer des attentats sur le territoire européen.

La Turquie est un partenaire incontournable et stratégique pour l’Union européenne pour une plus grande stabilité de la région, jusqu’au Proche et Moyen-Orient.

La Turquie accueille sur son territoire plus de 4 millions de réfugiés dont 3.5 millions de syriens – plus grande population de réfugiés au monde, évitant ainsi des arrivées massives dans l’UE.

Négliger la Turquie serait négliger notre sécurité et fracturer davantage l’Europe, en proie à des menaces réelles et des exaspérations légitimes des citoyens européens.

 

 

 

 


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati : "Opposer populistes et progressistes, c’est très dangereux"

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR Ancienne ministre de la justice sous Sarkozy, [...]

Voir toutes les interviews


Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Nice Matin

07 mars 2018

Retrouvez mon interview pour le quotidien Nice-Matin suite à la conférence de[...]

Voir tous les articles