Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Fermeture du centre de déradicalisation de Pontourny : une expérimentation ratée

Le gouvernement vient d'annoncer la fermeture à Pontourny du seul centre de déradicalisation ouvert il y a près d'un an ! Ce centre est un échec cinglant du plan d'action contre la radicalisation lancé, à la hâte, par Manuel Valls. On nous en avait promis treize et le seul ouvert va fermer !

J'ai toujours dénoncé l'ouverture de ce centre sans professionnels qualifiés, sans programme, sans objectif précis, sans parler du gâchis de moyens ! Je le dis à nouveau, la France est au niveau zéro en termes de "déradicalisation" malgré les attentats barbares que nous avons connus et les signaux d'alerte graves depuis des années sur l'issue criminelle de la radicalisation !

Après des années d’errements, parfois de bienveillance cynique, il est urgent de mettre en place de réels programmes de détection de la radicalisation à l'instar d'autres pays européens et de prendre des mesures contraignantes à l'égard des individus radicalisés !

Je ne crois pas à la déradicalisation car il est souvent trop tard. Alors protégeons la France et les français de ces individus ! Rien ne l'empêche: ni nos valeurs, ni notre Constitution. Le projet de loi anti-terroriste est l’occasion de le faire car la radicalisation, notamment sur Internet et dans les prisons qui explosent, est la grande oubliée de ce texte qui sera donc inefficace !


Entretien avec S.E.M. Adel Al-Jubeir, Ministre d'État saoudien aux Affaires étrangères - Meeting with His Excellency Mr. Adel Al-Jubeir, Minister of State for Foreign Affairs in Saudi Arabia

Alors que la situation géopolitique de la Péninsule arabique est toujours dans une impasse, plus de 18 mois après le début de la crise dans le Golfe et le blocus du Qatar, j’ai rencontré ce matin à Bruxelles le Ministre d’État saoudien aux Affaires étrangères M. Al-Jubeir.

De retour d’un déplacement officiel de parlementaires européens au Qatar et au Koweït en décembre 2018, j’ai souhaité évoquer différents points d’intérêt mutuels tels que la situation au Yémen et la recherche d’une issue pacifique la plus rapide possible à cette guerre, et la médiation du Koweït dans la crise touchant les États membres du Conseil de Coopération du Golfe.

*****

While the geopolitical situation of the Arabic Peninsula is still in a deadlock, more than 18 months after the beginning of the crisis in the Gulf and the blockade of Qatar, I met this morning in Brussels with the Minister of State for Foreign Affairs in Saudi Arabia, His Excellency Mr. Al-Jubeir.

Being back from an official trip of MEPs to Qatar and Kuwait in December 2018, I wanted to discuss different points of mutual interest such as the situation in Yemen and the search for a peaceful solution as soon as possible, and the Kuwait's mediation in the crisis affecting the Gulf Cooperation Council.

 


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati : "Opposer populistes et progressistes, c’est très dangereux"

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR Ancienne ministre de la justice sous Sarkozy, [...]

Voir toutes les interviews

Dernier billet d'humeur

Rencontre avec des étudiants du Lycée Albert de Mun

12 février 2019

Échanges passionnants avec des étudiants en Année Complémentaire Européenne du Lycée Albert de Mun du 7ème arrondissement de Paris que j’ai le plaisir de recevoir au Parlement européen à Strasbourg, afin d'échanger sur l'actualités européenne et mon mandat de [...]

Voir tous les billets d'humeur

Dernier article de presse

Antiterrorisme : Rachida Dati en première ligne au Parlement européen

18 décembre 2018

Le Parlement européen a adopté la semaine dernière le rapport final de la[...]

Voir tous les articles