Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Déplacement à Beyrouth (2 décembre 2010)

Le 2 décembre dernier, j’étais à Beyrouth (Liban) pour participer au « New Arab Woman Forum« , une conférence organisée sous le Haut-Patronage de la Première Dame, S.E. Madame Wafaa Michel SLEIMAN.
 
Je suis intervenue à l’issue d’un panel sur le thème de la « responsabilité sociale des entreprises » (RSE), afin de donner un point de vue de femme politique sur ce sujet.
 
Ce fut l’occasion d’insister sur la complémentarité de l’action des entreprises et de celle des autorités publiques, tout en soulignant que le développement de la RSE ne devait, en aucun cas, être le prétexte d’un désengagement de l’Etat.
 
L’idée était d’encourager les entreprises représentées à s’engager plus pleinement dans des actions de responsabilité sociale, en leur démontrant l’urgence et la pertinence d’un tel engagement.
 
Pour cela, plusieurs défis globaux peuvent être relevés à la fois par les acteurs publics et les acteurs privés : par exemple, la lutte contre le SIDA, alors que la veille avait eu lieu la journée mondiale de lutte contre le SIDA.
 
J’ai plus longuement insisté sur deux sujets qui me tiennent particulièrement à cœur : le sort des femmes et celui des jeunes dans nos sociétés, en appelant ceux qui m’écoutaient à en faire une priorité des actions menées par leurs entreprises.
 
En marge de ma participation à cette conférence, j’ai également eu l’occasion de rencontrer le Ministre de la Justice du Liban, M. Ibrahim NAJJAR.


Déplacement de parlementaires européens en Turquie

Dans le cadre du Forum UE-Turquie, accompagnée d’une délégation de parlementaires européens, nous avons rencontré le Ministre des Affaires étrangères M. Mevlüt Cavusoglu, le Vice-Ministre des Affaires étrangères et Directeur des Affaires européennes M. Faruk Kaymakci, le Vice-Ministre de la Justice M. Cengiz Öner, le Co-Président du comité parlementaire mixte Turquie - UE M. Ismail Emrah Karayel, et des députés de la Grande Assemblée Nationale de Turquie pour évoquer la mise en œuvre du pacte migratoire, le contrôle des frontières turco-syriennes, et la lutte contre le terrorisme.

Des avancées notoires dans le domaine de la coopération des services de renseignements UE-Turquie permettent d’une part une meilleure maîtrise des flux migratoires et d’autre part de déjouer des attentats sur le territoire européen.

La Turquie est un partenaire incontournable et stratégique pour l’Union européenne pour une plus grande stabilité de la région, jusqu’au Proche et Moyen-Orient.

La Turquie accueille sur son territoire plus de 4 millions de réfugiés dont 3.5 millions de syriens – plus grande population de réfugiés au monde, évitant ainsi des arrivées massives dans l’UE.

Négliger la Turquie serait négliger notre sécurité et fracturer davantage l’Europe, en proie à des menaces réelles et des exaspérations légitimes des citoyens européens.

 

 

 

 


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati : "Opposer populistes et progressistes, c’est très dangereux"

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR Ancienne ministre de la justice sous Sarkozy, [...]

Voir toutes les interviews


Dernier article de presse

Interview de Rachida Dati pour Nice Matin

07 mars 2018

Retrouvez mon interview pour le quotidien Nice-Matin suite à la conférence de[...]

Voir tous les articles