Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Tribune

Communiqués de presse

Un prix Nobel qui nous engage

L’Union européenne devrait être une force politique de premier plan sur la scène internationale. Et pourtant, elle est inaudible face aux grandes crises qui secouent le monde. Cette union d’Etats nations, qui s’est dressée sur les ruines de la guerre et a vaincu les rancœurs du passé, lauréate du prix Nobel de la paix en 2012, ne parvient pas à promouvoir les valeurs humanistes qui ont permis sa construction.

L’absence de résultat diplomatique en Syrie a laissé place à un insupportable statu quo, abandonnant les Syriens à leur triste sort ! Alors que l’Europe devrait être à leurs côtés grâce au poste de Haut représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Le traité de Lisbonne a créé ce poste pour renforcer le rôle de l’Europe dans les affaires du monde. Mais où est l’Europe quand il s’agit de résoudre le conflit syrien ? Où est l’Europe quand il faut soutenir les réformes démocratiques dans les pays du Printemps arabe ?

J’ai interpellé à plusieurs reprises Catherine Ashton* sur sa stratégie pour la résolution du conflit syrien. Et je déplore que l’Europe, malgré son poids institutionnel, n’apporte pas une réponse vitale aux appels à l’aide de ces peuples courageux.

Alors que les Etats-Unis se tournent vers l’Asie, l’Europe doit assumer ses responsabilités. Elle doit incarner une nouvelle force d’action, fondée sur ses valeurs, et capable de soutenir les aspirations démocratiques de nos peuples voisins. Elle doit s’ouvrir aux grandes puissances émergentes et renforcer ses relations avec ses partenaires stratégiques.

L’Europe est encore une idée abstraite pour des millions d’Européens. Cette Europe peut faire plus, et surtout mieux ! Elle peut incarner une nouvelle voix politique, indépendante et souveraine, à l’échelle mondiale. Elle doit, par exemple, aider le Liban, dont la stabilité et la sécurité sont menacées par le conflit syrien, et pour lequel j’ai demandé aux chefs d’Etats du G8 de s’engager. Je continue de croire qu’une Europe forte peut encore émerger. Une Europe fière de ses valeurs et capable d’agir concrètement pour la paix et pour ses citoyens. Car si l’Europe politique tend - certes difficilement- à devenir une réalité, celle du courage est encore à construire.

*Vice-présidente de la Commission européenne, Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.


Entretien avec S.E.M. Adel Al-Jubeir, Ministre d'État saoudien aux Affaires étrangères - Meeting with His Excellency Mr. Adel Al-Jubeir, Minister of State for Foreign Affairs in Saudi Arabia

Alors que la situation géopolitique de la Péninsule arabique est toujours dans une impasse, plus de 18 mois après le début de la crise dans le Golfe et le blocus du Qatar, j’ai rencontré ce matin à Bruxelles le Ministre d’État saoudien aux Affaires étrangères M. Al-Jubeir.

De retour d’un déplacement officiel de parlementaires européens au Qatar et au Koweït en décembre 2018, j’ai souhaité évoquer différents points d’intérêt mutuels tels que la situation au Yémen et la recherche d’une issue pacifique la plus rapide possible à cette guerre, et la médiation du Koweït dans la crise touchant les États membres du Conseil de Coopération du Golfe.

*****

While the geopolitical situation of the Arabic Peninsula is still in a deadlock, more than 18 months after the beginning of the crisis in the Gulf and the blockade of Qatar, I met this morning in Brussels with the Minister of State for Foreign Affairs in Saudi Arabia, His Excellency Mr. Al-Jubeir.

Being back from an official trip of MEPs to Qatar and Kuwait in December 2018, I wanted to discuss different points of mutual interest such as the situation in Yemen and the search for a peaceful solution as soon as possible, and the Kuwait's mediation in the crisis affecting the Gulf Cooperation Council.

 


Autres communiqués


Dernière interview


Rachida Dati : "Opposer populistes et progressistes, c’est très dangereux"

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR Ancienne ministre de la justice sous Sarkozy, [...]

Voir toutes les interviews

Dernier billet d'humeur

Rencontre avec des étudiants du Lycée Albert de Mun

12 février 2019

Échanges passionnants avec des étudiants en Année Complémentaire Européenne du Lycée Albert de Mun du 7ème arrondissement de Paris que j’ai le plaisir de recevoir au Parlement européen à Strasbourg, afin d'échanger sur l'actualités européenne et mon mandat de [...]

Voir tous les billets d'humeur

Dernier article de presse

Antiterrorisme : Rachida Dati en première ligne au Parlement européen

18 décembre 2018

Le Parlement européen a adopté la semaine dernière le rapport final de la[...]

Voir tous les articles