Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

Contrefaçon du vin en Chine : nous attendons des résultats concrets

Le montant annuel des exportations de vins et spiritueux européens vers la Chine est supérieur à un milliard d’euros. Certaines estimations affirment que la contrefaçon compte pour près de 40 % des vins importés dans ce pays. Cette pratique sape non seulement l’économie européenne -le secteur vinicole européen représente plus de 2 millions d’emplois directs- mais également son patrimoine. C’est enfin une grave atteinte à la propriété intellectuelle et donc au savoir-faire européen. L’Europe doit s’assurer que la Chine prenne des mesures vigoureuses en matière de lutte contre la contrefaçon du vin et des spiritueux.

Ces chiffres sont d’autant plus inquiétants à l’heure où les exportations de vin vers la Chine sont en hausse croissante. La contrefaçon du vin et des spiritueux touche plus particulièrement les grands crus provenant de France. Ainsi, l’Institut national français des appellations d’origine (INAO) traite chaque année environ 300 dossiers viticoles de contrefaçon, dont un peu plus d’un quart en provenance de Chine.

La coopération internationale fait pleinement partie de l’approche de l’Union en termes de contrôle du respect des droits de propriété intellectuelle. A la lumière de l’importance du secteur viticole européen, il paraît donc logique qu’elle se penche sur celui-ci dans le cadre de sa coopération avec la Chine.

L’Union et la Chine se sont engagées dans une lettre d’intention en juillet 2013 à renforcer leur coopération dans le cadre de la lutte contre la contrefaçon des boissons alcoolisées. Les engagements pris devaient notamment se traduire par le recensement des pratiques de la contrefaçon et l’amélioration de la formation aux méthodes de détection et d’authentification. L’Union et la Chine prévoyaient également de développer des systèmes efficaces de contrôle et de traçabilité. Six mois plus tard, les viticulteurs se plaignent du manque de résultats.

Face à la persistance de la contrefaçon du vin et des spiritueux en Chine, la Commission peut-elle nous renseigner sur la concrétisation de ces engagements bilatéraux pour lutter contre ces pratiques ?


Centre d'excellence en matière de cybersécurité

Andrus Ansip, commissaire en charge du marché unique numérique, a récemment affirmé qu’il serait nécessaire que l’Union européenne se dote d’un Centre d’excellence européen portant sur la certification de la cybersécurité des produits technologiques, en précisant qu’il serait «encore mieux» d’avoir un réseau de centres d’excellence en Europe.

En Europe, plusieurs agences traitent déjà des questions de cybersécurité. Ainsi, Europol gère le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité, l’Agence européenne de la sécurité aérienne possède une unité sur la cybersécurité dans l’espace aérien, et il existe l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information (ENISA).

Steve Purser, directeur des opérations à l’ENISA, considère pour sa part qu’il y a beaucoup de concurrence entre les bureaux européens en charge de la cybersécurité.

Aussi, la Commission peut-elle préciser l’organisation et les missions que prendraient ce Centre européen d’excellence pour la certification des produits technologiques et ce «réseau» des centres d’excellence en Europe ? Comment interagirait ce centre d’excellence avec les autres agences de l’Union en matière de cybercriminalité ?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en séance plénière sur les prisons en Europe

Retrouvez mon intervention du 5 octobre 2017 en séance plénière au Parlement européen sur les systèmes pénitentiaires et les conditions dans les prisons

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Présentation du rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes »

16 juin 2016

Rachida Dati présentera cet après-midi à partir de 14h30 en commission des Libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen son rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes ».

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#5 LA POLITIQUE EUROPEENNE DES VISAS

Les visas: un outil au service d'une politique européenne ambitieuse

Voir tous les livrets