Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

Formation des garde-côtes libyens

Dans le cadre de son nouveau mandat, attribué le 20 juin 2016, la mission PSDC de lutte contre les trafiquants de migrants en Méditerranée, EUNAVFOR MED Opération SOPHIA, s’est vu confier la mission de former des garde-côtes libyens, une mesure qui doit permettre, à terme, un meilleur contrôle des eaux territoriales libyennes.

Malgré le soutien de la communauté internationale au gouvernement libyen d’union nationale, la Libye est fragmentée, en proie aux menaces djihadistes et ultimement sous le contrôle des différentes milices armées. Cet état d’instabilité de la Libye, oblige l’UE à exercer la plus grande prudence lorsqu’il s’agit de former des agents du secteur de la sécurité. Par ailleurs plusieurs années de conflits ont fortement endommagé les capacités des forces navales et côtières libyennes.

Compte tenu de cette instabilité, la Vice-présidente / Haut Représentante pourrait-elle nous communiquer les critères sur lesquels seront sélectionnés les garde-côtes libyens participant à cette formation ?

La formation de gardes côtes n’étant significative que si une fois formés les gardes côtes sont à même de mener leurs missions, la Vice-présidente / Haut Représentant prévoit-elle une action répondant au problème du sous-équipement des gardes côtes libyens ?


Fonds européen pour le développement durable

En juin 2016, la Commission a décidé de proposer un «plan d'investissement extérieur» sur le même modèle que le plan Juncker qui établit le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).

La Commission a ainsi proposé la création d'un Fonds européen pour le développement durable (FEDD) destiné à favoriser les investissements dans le secteur privé en Afrique et dans les pays du voisinage de l'Union européenne. L'objectif est de stabiliser davantage certains États et de s'attaquer ainsi aux causes profondes de la migration.

Le 25 avril 2017, les membres des commissions des affaires étrangères, du budget et du développement du Parlement européen ont adopté leur position sur cette proposition de la Commission. Le Parlement souhaite notamment que ce fonds bénéficie en priorité aux pays les plus pauvres pour y stimuler la croissance et l'emploi. Les députés mettent également l'accent sur l'importance de privilégier les petites et moyennes entreprises, qui ont plus de difficultés à se développer.

Comment la Commission accueille-t-elle ces propositions du Parlement européen dans la perspective des négociations en trilogue à venir ?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en commission Affaires étrangères le 9 janvier 2017

Retrouvez mon intervention du 9 janvier 2017 en Commission des Affaires étrangères sur les relations entre l'Union européenne et le Maroc

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Présentation du rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes »

16 juin 2016

Rachida Dati présentera cet après-midi à partir de 14h30 en commission des Libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen son rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes ».

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#5 La politique européenne des visas

Les visas: un outil au service d'une politique européenne ambitieuse

Voir tous les livrets