Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

Objet : L’Union européenne et la République du Congo-Brazzaville

La France, et l’UE dans son ensemble, sont le premier partenaire de la République du Congo-Brazzaville en matière d’aide au développement. Cette aide est vitale pour des millions de Congolais, et essentielle pour apporter notre savoir-faire et notre soutien à la diversification de cette économie, riche de ressources et de potentiel. On estime aujourd’hui que près de 40 % de la population active est au chômage, et ce sont surtout les jeunes qui sont les plus touchés.

L’aide au développement et nos programmes de coopération participent à donner un sens à l’Union européenne: une Union qui se veut un acteur mondial fort, une Union crédible, ambitieuse et solidaire.

Grâce à ses efforts, et au soutien que nous lui avons apporté, le Congo est parvenu à se redresser des terribles conflits qui l’ont meurtri, et avance chaque jour un peu plus vers une croissance durable et moins dépendante du seul secteur pétrolier.

L’aide européenne a permis de financer de véritables infrastructures de transports routiers et fluviaux, pour donner une réalité à l’intégration régionale. Elle a permis de renforcer les systèmes de santé, de promouvoir l’état de droit, de consolider les finances publiques, et d’améliorer la gestion des ressources naturelles. Elle porte ses fruits, de façon concrète, dans le quotidien des Congolais.

Cette action va bien au-delà du simple soutien matériel, car elle a un effet multiplicateur: elle pose des fondamentaux, des principes, elle crée les infrastructures qui seront le soutien de la croissance et de la richesse de demain.

Les chiffres annoncés pour le futur Fonds européen de développement (FED) montrent que l’Europe est consciente du rôle qu’elle doit continuer de jouer. Mais les moyens alloués seront-ils suffisants ?

La Commission peut-elle communiquer au plus vite ses ambitions précises et chiffrées pour le Congo, tant dans le cadre du FED que pour l’ensemble des actions entreprises au niveau européen pour ce pays ?

Réponse de la Commission européenne


Extension du registre judiciaire antiterroriste aux autres États membres de l'Union européenne

Le 5 novembre 2018, les ministres de la justice français, espagnol, allemand, belge, italien, luxembourgeois et néerlandais ont signé, à Paris, une déclaration visant à créer un registre judiciaire européen antiterroriste auprès de l'Agence de l'Union européenne pour la coopération judiciaire en matière pénale Eurojust. Il devrait permettre de favoriser l'échange d'informations après un attentat et d'améliorer les enquêtes en cours.

Depuis 2015, les autorités judiciaires des États membres de l'Union européenne ont ouvert 256 nouvelles procédures en matière de terrorisme auprès d'Eurojust. Ces dossiers ne concernent pas seulement des attaques commises sur le territoire des États membres qui se sont accordés pour la création du registre, mais également des attentats à Stockholm ou à Turku en Finlande par exemple. Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, il est fondamental de renforcer la coopération judiciaire européenne et d'étendre le registre judiciaire antiterroriste à l'ensemble des États membres de l'Union européenne.

La Commission européenne envisage-t-elle de promouvoir l'extension du registre judiciaire européen antiterroriste à l'ensemble des États membres de l'Union européenne ?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en Commission - Lutte contre les contenus terroristes en ligne

Intervention de Rachida Dati en Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures sur le rapport sur la prévention de la diffusion des contenus [...]

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Rapport sur la stratégie UE-Afrique: un coup d’accélérateur au développement

16 novembre 2017

Le Parlement européen a adopté un rapport sur "la stratégie UE-Afrique" en amont du sommet Union africaine-Union européenne à Abidjan. Ce rapport nous alerte sur les priorités fondamentales de notre partenariat dans un contexte sécuritaire et migratoire sans précèdent.

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#8 Un mandat à votre service au Parlement européen

Retrouvez mes actions et mes combats pour la France et les Français en Europe.

Voir tous les livrets