Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

Wifi4EU et connectivité des petites communes et villages

Le programme Wifi4EU vise à promouvoir la connectivité wifi gratuite dans les lieux publics fréquentés et ce, dans toute l'Union européenne. Le montant qui lui est alloué atteint 120 millions d'euros pour la période 2017-2019.

Le 15 mai 2018, la Commission européenne a mis en jeu des coupons de 15 000 euros destinés aux collectivités locales, selon le principe du «premier arrivé, premier servi», tout en assurant une répartition équitable par pays.

Or, l'interface sur laquelle les communes devaient candidater a connu d'importants problèmes en raison de la trop forte affluence.

Par ailleurs, il semble que de nombreuses petites communes et villages n'aient pas eu connaissance de l'opération. Jean-Claude Juncker affirmait pourtant en septembre 2016 vouloir «équiper chaque village et chaque ville d'Europe d'un accès internet sans fil gratuit autour des principaux centres de la vie publique d'ici à 2020».

Aussi, comment la Commission compte-t-elle s'assurer à l'avenir du fonctionnement effectif de la plateforme de demande de coupons ?

Par quels moyens peut-elle garantir la transmission en amont des modalités de l'opération Wifi4EU pour que toutes les collectivités locales bénéficient des mêmes opportunités ?


Pollution de l'air intérieur

Dans une communication du 17 mai 2018, la Commission européenne a fait un rapport détaillé de la qualité de l’air dans l’Union européenne, des mesures déjà mises en place et des axes à améliorer. Cependant, la situation de la qualité de l’air intérieur dans l’Union européenne n’y est nullement évoquée.

La question de la qualité de l’air intérieur est encore négligée par rapport à celle de l’air extérieur, alors que l’air intérieur peut souvent être plus pollué. Cela résulte de multiples facteurs, comme une exposition prolongée à des produits nocifs ou à une humidité persistante.

Cette qualité de l’air intérieur qui se dégrade est devenue une préoccupation de santé publique. On relève des symptômes pouvant aller d’allergies jusqu’à des pathologies plus graves, comme des cancers pouvant survenir à la suite d’expositions longues à ces polluants. C’est une question d’autant plus importante que nous passerions plus de 80 % de notre temps dans des espaces fermés.

Aussi, la Commission compte-t-elle prendre des initiatives et proposer des mesures concrètes pour remédier à ce problème de santé publique?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en séance plénière sur les prisons en Europe

Retrouvez mon intervention du 5 octobre 2017 en séance plénière au Parlement européen sur les systèmes pénitentiaires et les conditions dans les prisons

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Rapport sur la stratégie UE-Afrique: un coup d’accélérateur au développement

16 novembre 2017

Le Parlement européen a adopté un rapport sur "la stratégie UE-Afrique" en amont du sommet Union africaine-Union européenne à Abidjan. Ce rapport nous alerte sur les priorités fondamentales de notre partenariat dans un contexte sécuritaire et migratoire sans précèdent.

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#8 Un mandat à votre service au Parlement européen

Retrouvez mes actions et mes combats pour la France et les Français en Europe.

Voir tous les livrets