Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

Renforcer les institutions du Liban: une nécessité urgente dans un contexte régional troublé

Dans une région déstabilisée par les conflits et où les États se délitent, la République libanaise doit rester ce pays pivot du Moyen-Orient. Seul un Liban fondé sur des institutions solides sera en mesure de continuer à jouer ce rôle clé.

Or, depuis le 25 mai dernier, cet État connaît une vacance du pouvoir présidentiel. En effet, malgré une dizaine de sessions convoquées pour élire un successeur à Michel Sleiman, le Président sortant, aucun consensus n’a aujourd’hui pu être trouvé.

Les défis auxquels est confronté le Liban sont immenses. Ils sont d’ordre sécuritaire, économique et humanitaire. Dans ce contexte, il existe un risque d’exacerbation des tensions interconfessionnelles mais aussi entre Libanais et réfugiés de tous horizons.

En tant que garant de l’indépendance du Liban, de son unité et de l’intégrité de son territoire , le Président de la République a un rôle crucial à jouer dans la consolidation du Liban, condition à ce qu’il puisse continuer à tenir son rôle régional.

Partenaire de l’Union européenne au titre de la politique de voisinage, j’aurais aimé savoir quelles initiatives urgentes la Commission européenne comptait prendre en vue d’encourager la reprise d’un dialogue politique participant au renforcement des institutions du pays ? 


Réseau européen pour améliorer la sécurité CBRN

Les armes chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN) constituent une menace extrêmement sérieuse et particulièrement inquiétante pour la sécurité de l'Union européenne. Or, celle-ci semble peu, voire mal préparée à ce genre d'attaques, qui pourraient être menées par des organisations terroristes, et dont les conséquences seraient assurément dramatiques.

Le 18 octobre 2017, la Commission a présenté son «Plan d'action visant à améliorer la préparation aux risques en matière de sécurité chimique, biologique, radiologique et nucléaire».

Un des objectifs prévus par ce plan d'action est la création, avant l'été 2018, d'un réseau européen pour améliorer la sécurité face à la menace CBRN. Le rôle de ce réseau européen consisterait à conseiller les États membres et les institutions européennes sur la sécurité dans le domaine CBRN et à encourager l'échange de bonnes pratiques entre acteurs concernés. Le réseau, qui regrouperait les structures nationales CBRN, fonctionnerait en étroite collaboration avec Europol.

Dans ce contexte, la Commission est invitée à répondre aux questions suivantes:

1) Quel est l'état d'avancement de ce réseau d'appui CBRN européen ?

2) Peut-elle apporter des précisions quant à la composition de ce dernier ?

3) Comment le réseau collaborera-t-il avec l'agence Europol ?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en séance plénière sur les prisons en Europe

Retrouvez mon intervention du 5 octobre 2017 en séance plénière au Parlement européen sur les systèmes pénitentiaires et les conditions dans les prisons

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Rapport sur la stratégie UE-Afrique: un coup d’accélérateur au développement

16 novembre 2017

Le Parlement européen a adopté un rapport sur "la stratégie UE-Afrique" en amont du sommet Union africaine-Union européenne à Abidjan. Ce rapport nous alerte sur les priorités fondamentales de notre partenariat dans un contexte sécuritaire et migratoire sans précèdent.

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#7 Bilan des députés européens de la délégation française du Groupe PPE

Retrouvez le bilan des actions des députés européens de la délégation française du Groupe PPE depuis mai 2014.

Voir tous les livrets