Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

Objet : Soutenir le développement des énergies vertes au sud de la Méditerranée, un élément crucial pour l’avenir énergétique européen

L’énergie a été placée très haut dans l’agenda de la présidence lituanienne du Conseil de l’Union européenne. Devant les eurodéputés cette semaine, elle a notamment annoncé vouloir développer la dimension extérieure de notre politique énergétique: je salue cette ambition que j’ai maintes fois défendue. En effet, alors que le paysage énergétique mondial est en pleine mutation, l’Union européenne doit rapidement réagir pour se donner les moyens de faire entendre sa voix, afin de tirer parti au maximum de ces évolutions.

Pourtant, certains de nos partenaires les plus proches, au sud de la Méditerranée, s’inquiètent du manque de soutien, des hésitations dont nous faisons preuve pour les accompagner dans le développement des énergies renouvelables. Les énergies solaire et éolienne y sont pourtant en pleine expansion, comme par exemple au parc solaire de Ouarzazate ou avec la centrale d’Hassi R’Mel, ou encore au parc éolien d’Akhfennir, et bientôt dans la région de Tarfaya.

Favoriser le développement des énergies renouvelables sur la rive Sud de la Méditerranée, c’est une évidence pour l’Europe: tout d’abord, cela nous permettrait de maîtriser et de réduire nos coûts d’énergie, ce qui est un tremplin pour notre croissance, notre compétitivité et nos emplois. Ensuite, cela pourrait jouer un rôle clef dans la prospérité et la cohésion de la région, avec des bénéfices pour l’ensemble de leurs populations. Une énergie verte et abordable en provenance de partenaires de confiance, c’est ce que nous recherchons. Alors même que nous venons d’adopter une mesure que les Européens ne peuvent accepter, le backloading, qui pourrait augmenter les prix de l’énergie, il faut rapidement envoyer un message positif pour que la facture d’énergie puisse cesser de grimper.

La réunion ministérielle de l’Union pour la Méditerranée sur l’énergie de décembre 2013 devrait engager une discussion politique sur la possibilité de mettre en place une communauté européenne de l’énergie. Sans attendre décembre, nous voulons plus de transparence sur ses ambitions: quelles sont les idées et lignes directrices qui vont fonder cette réflexion ?


Centre d'excellence en matière de cybersécurité

Andrus Ansip, commissaire en charge du marché unique numérique, a récemment affirmé qu’il serait nécessaire que l’Union européenne se dote d’un Centre d’excellence européen portant sur la certification de la cybersécurité des produits technologiques, en précisant qu’il serait «encore mieux» d’avoir un réseau de centres d’excellence en Europe.

En Europe, plusieurs agences traitent déjà des questions de cybersécurité. Ainsi, Europol gère le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité, l’Agence européenne de la sécurité aérienne possède une unité sur la cybersécurité dans l’espace aérien, et il existe l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information (ENISA).

Steve Purser, directeur des opérations à l’ENISA, considère pour sa part qu’il y a beaucoup de concurrence entre les bureaux européens en charge de la cybersécurité.

Aussi, la Commission peut-elle préciser l’organisation et les missions que prendraient ce Centre européen d’excellence pour la certification des produits technologiques et ce «réseau» des centres d’excellence en Europe ? Comment interagirait ce centre d’excellence avec les autres agences de l’Union en matière de cybercriminalité ?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en séance plénière sur les prisons en Europe

Retrouvez mon intervention du 5 octobre 2017 en séance plénière au Parlement européen sur les systèmes pénitentiaires et les conditions dans les prisons

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Présentation du rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes »

16 juin 2016

Rachida Dati présentera cet après-midi à partir de 14h30 en commission des Libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen son rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes ».

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#5 LA POLITIQUE EUROPEENNE DES VISAS

Les visas: un outil au service d'une politique européenne ambitieuse

Voir tous les livrets