Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

Objet : La Commission doit cesser d’accabler l’élevage européen

La Commission a pris, jeudi dernier, la décision soudaine de supprimer les aides à l’exportation de volailles congelées.

Si cette mesure était prévisible dans un avenir proche, personne ne s’attendait à ce qu’elle soit prise de façon aussi abrupte. Alors que nous entamons les négociations pour un accord de libre‐échange avec les États‐Unis, alors que nous venons de traverser un scandale sanitaire qui a inquiété toute l’Europe, c’est un très mauvais signal que nous envoyons, non seulement aux éleveurs, aux producteurs, aux Européens, mais aussi à nos partenaires commerciaux.

Est‐ce cette Europe incompréhensible, arbitraire et injuste que vous voulez ? Pourquoi prendre, au beau milieu de l’été, une mesure qui menace les emplois dans le secteur agro‐alimentaire, et qui met en péril de nombreux élevages qui en dépendent ?

Nos producteurs doivent pouvoir compter sur l’Europe pour rivaliser à armes égales avec nos partenaires commerciaux. La Commission n’en est hélas pas à son coup d’essai : en février dernier, je l’avais déjà interpellée après qu’elle ait décidé de diminuer les restitutions à l’export pour les aviculteurs européens. Déjà, elle ne donnait pas de justification sérieuse pour les milliers d’emplois que sa décision menaçait de destruction.

La production de volailles de qualité est un atout sur le marché mondial dont les Européens et les producteurs sont fiers : nous devons impérativement la sauvegarder. Si la Commission, au lieu d’accompagner les éleveurs pour les aider à s’adapter, continue à leur mettre des bâtons dans les roues, c’est tout le secteur qui est menacé.

Comment la Commission compte‐t‐elle répondre aux inquiétudes légitimes des producteurs et des éleveurs de volaille ? Et peut‐elle envisager surtout de revenir sur sa décision, afin de montrer sa détermination à protéger les élevages européens ?


Pollution de l'air intérieur

Dans une communication du 17 mai 2018, la Commission européenne a fait un rapport détaillé de la qualité de l’air dans l’Union européenne, des mesures déjà mises en place et des axes à améliorer. Cependant, la situation de la qualité de l’air intérieur dans l’Union européenne n’y est nullement évoquée.

La question de la qualité de l’air intérieur est encore négligée par rapport à celle de l’air extérieur, alors que l’air intérieur peut souvent être plus pollué. Cela résulte de multiples facteurs, comme une exposition prolongée à des produits nocifs ou à une humidité persistante.

Cette qualité de l’air intérieur qui se dégrade est devenue une préoccupation de santé publique. On relève des symptômes pouvant aller d’allergies jusqu’à des pathologies plus graves, comme des cancers pouvant survenir à la suite d’expositions longues à ces polluants. C’est une question d’autant plus importante que nous passerions plus de 80 % de notre temps dans des espaces fermés.

Aussi, la Commission compte-t-elle prendre des initiatives et proposer des mesures concrètes pour remédier à ce problème de santé publique?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en séance plénière sur les prisons en Europe

Retrouvez mon intervention du 5 octobre 2017 en séance plénière au Parlement européen sur les systèmes pénitentiaires et les conditions dans les prisons

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Rapport sur la stratégie UE-Afrique: un coup d’accélérateur au développement

16 novembre 2017

Le Parlement européen a adopté un rapport sur "la stratégie UE-Afrique" en amont du sommet Union africaine-Union européenne à Abidjan. Ce rapport nous alerte sur les priorités fondamentales de notre partenariat dans un contexte sécuritaire et migratoire sans précèdent.

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#8 Un mandat à votre service au Parlement européen

Retrouvez mes actions et mes combats pour la France et les Français en Europe.

Voir tous les livrets