Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

L’Alliance européenne pour l’apprentissage doit se fixer des objectifs précis

Le chômage des jeunes a atteint ces dernières années des proportions très inquiétantes. Ainsi, plus d’un jeune chômeur sur cinq ne parvient pas à trouver un emploi et le taux de chômage pour cette catégorie représente le double de celui des adultes. Ces chiffres sont en partie dus à une inadéquation des compétences sur le marché du travail. Face à cette situation évidemment dommageable financièrement pour les jeunes mais également porteuse d’exclusion sociale, l’apprentissage apparaît comme une solution efficace pour préparer les jeunes européens aux emplois de demain.

L’apprentissage prépare à un métier et fournit une qualification. Il débouche par ailleurs dans la plupart des cas sur un emploi. On le voit bien, c’est dans les États membres disposant de systèmes d’enseignement et de formation professionnels forts -accordant une large part à l’apprentissage- que le chômage des jeunes est le plus faible.

La Commission avait pris conscience de l’importance de l’apprentissage dans le cadre de son «Paquet emploi jeunes» en 2012 en prévoyant une « garantie pour la jeunesse ». Avec la création de l’Alliance européenne pour l’apprentissage en juillet 2013, elle s’est engagée à se concentrer rapidement sur cette problématique, particulièrement au moyen d’un dialogue resserré avec syndicats et employeurs. Dans une communication intitulée « Œuvrer ensemble pour les jeunes Européens », elle s’est également positionnée en faveur de l’adoption de mesures encourageant l’offre de contrats d’apprentissage de haute qualité -notamment dans les PME- et à remédier aux pénuries de qualifications, et plus particulièrement dans les secteurs des technologies de l’information et de la communication (TIC), des soins de santé et de l’économie verte. Malgré ces multiples engagements, le sort des jeunes sur le marché du travail européen reste préoccupant.

La Commission peut-elle nous informer sur les résultats et objectifs attendus en termes de création de postes en apprentissage, en particulier dans ces secteurs d’avenir, dans le cadre de l’alliance européenne pour l’apprentissage ?


Centre d'excellence en matière de cybersécurité

Andrus Ansip, commissaire en charge du marché unique numérique, a récemment affirmé qu’il serait nécessaire que l’Union européenne se dote d’un Centre d’excellence européen portant sur la certification de la cybersécurité des produits technologiques, en précisant qu’il serait «encore mieux» d’avoir un réseau de centres d’excellence en Europe.

En Europe, plusieurs agences traitent déjà des questions de cybersécurité. Ainsi, Europol gère le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité, l’Agence européenne de la sécurité aérienne possède une unité sur la cybersécurité dans l’espace aérien, et il existe l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information (ENISA).

Steve Purser, directeur des opérations à l’ENISA, considère pour sa part qu’il y a beaucoup de concurrence entre les bureaux européens en charge de la cybersécurité.

Aussi, la Commission peut-elle préciser l’organisation et les missions que prendraient ce Centre européen d’excellence pour la certification des produits technologiques et ce «réseau» des centres d’excellence en Europe ? Comment interagirait ce centre d’excellence avec les autres agences de l’Union en matière de cybercriminalité ?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en séance plénière sur les prisons en Europe

Retrouvez mon intervention du 5 octobre 2017 en séance plénière au Parlement européen sur les systèmes pénitentiaires et les conditions dans les prisons

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Présentation du rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes »

16 juin 2016

Rachida Dati présentera cet après-midi à partir de 14h30 en commission des Libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen son rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes ».

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#5 LA POLITIQUE EUROPEENNE DES VISAS

Les visas: un outil au service d'une politique européenne ambitieuse

Voir tous les livrets