Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

Vulnérabilité des centrales nucléaires face aux attaques terroristes

Selon un rapport commandé et publié par Greenpeace en octobre 2017 sur la sécurité nucléaire en France, le niveau de sécurité des centrales nucléaires est «alarmant». Ce rapport souligne la fragilité des piscines de stockage des combustibles usés, qui s'explique par la minceur des parois qui ne mesurent que quelques centimètres d'épaisseur. Il existe en France 58 de ces piscines, une pour chaque réacteur nucléaire.

Les piscines d'entreposage du combustible servent à protéger contre la radioactivité dégagée par le combustible usé et le refroidissement de celui-ci. Une attaque contre ces piscines pourrait causer des dégâts tragiques. Des brèches dans les parois entraîneraient notamment une fusion des combustibles et des écoulements radioactifs. De telles brèches ont été constatées lors du drame de Fukushima, en mars 2011.

Les experts estiment qu'il faudrait investir de 140 à 222 milliards d'euros pour renforcer les structures des piscines de refroidissement des réacteurs nucléaires en France.

En avril 2014, le Parlement a adopté sa position sur la proposition de modification de la directive de 2009 établissant un cadre communautaire pour la sûreté des installations nucléaires. La Commission entend-elle adopter de nouvelles mesures afin de protéger davantage les centrales nucléaires contre les attaques externes?


Pollution de l'air intérieur

Dans une communication du 17 mai 2018, la Commission européenne a fait un rapport détaillé de la qualité de l’air dans l’Union européenne, des mesures déjà mises en place et des axes à améliorer. Cependant, la situation de la qualité de l’air intérieur dans l’Union européenne n’y est nullement évoquée.

La question de la qualité de l’air intérieur est encore négligée par rapport à celle de l’air extérieur, alors que l’air intérieur peut souvent être plus pollué. Cela résulte de multiples facteurs, comme une exposition prolongée à des produits nocifs ou à une humidité persistante.

Cette qualité de l’air intérieur qui se dégrade est devenue une préoccupation de santé publique. On relève des symptômes pouvant aller d’allergies jusqu’à des pathologies plus graves, comme des cancers pouvant survenir à la suite d’expositions longues à ces polluants. C’est une question d’autant plus importante que nous passerions plus de 80 % de notre temps dans des espaces fermés.

Aussi, la Commission compte-t-elle prendre des initiatives et proposer des mesures concrètes pour remédier à ce problème de santé publique?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en séance plénière sur les prisons en Europe

Retrouvez mon intervention du 5 octobre 2017 en séance plénière au Parlement européen sur les systèmes pénitentiaires et les conditions dans les prisons

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Rapport sur la stratégie UE-Afrique: un coup d’accélérateur au développement

16 novembre 2017

Le Parlement européen a adopté un rapport sur "la stratégie UE-Afrique" en amont du sommet Union africaine-Union européenne à Abidjan. Ce rapport nous alerte sur les priorités fondamentales de notre partenariat dans un contexte sécuritaire et migratoire sans précèdent.

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#8 Un mandat à votre service au Parlement européen

Retrouvez mes actions et mes combats pour la France et les Français en Europe.

Voir tous les livrets